Conseils, comparatifs et guide d’achat

Vélo à Assistance Électrique

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir profiter des avantages que peut offrir un vélo sans pour autant avoir à subir ses inconvénients ? Vous aimez faire du vélo… mais uniquement en descente ? Vous souhaitez adopter une nouvelle méthode de déplacement 100% respectueuse de l’environnement ? 

Si ces questions vous concernent directement, il se peut qu’un vélo électrique soit la solution à tous vos problèmes. Les vélos à assistance électrique (aussi appelés VAE) sont un compromis idéal pour celles et ceux qui, comme vous, souhaitent se déplacer de manière plus responsable sans pour autant être en nage après chaque trajet. Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce véhicule de transport révolutionnaire dans notre guide complet consacré aux vélos électriques. En selle !

Les meilleurs vélos électriques du moment (Septembre 2020)

Après avoir passé au peigne fin une grande quantité de vélos à assistance électrique, nos experts en mobilité urbaine ont choisi pour vous les 3 modèles le plus populaires du moment. Ces vélos électriques nous ont agréablement surpris par leurs performances ainsi que par leur fiabilité. Découvrez sans plus attendre les meilleurs vélos électriques de 2020. Si vous souhaitez en savoir plus sur chacun de ces véhicules, nous vous invitons à lire l’article qui leur est consacré. 

Moma Bikes 26.2

Ancheer AN-EB001

Urbanbiker Mini

MOMA BIKES 26.2

Si vous vous intéressez un tant soit peu à l’univers du cyclisme, il est inutile de vous présenter la société MOMA BIKES. Cette société espagnole fait actuellement partie des constructeurs de vélo les plus reconnus de la planète et ils ne doivent pas cette renommée au hasard. Que ce soit en terme de qualité globale de leurs produits ou simplement par le soin qu’ils portent au service client, vous pouvez être sûr que vous ne vous tromperez pas en choisissant un vélo sorti tout droit de leurs ateliers. Cette affirmation est notamment vraie pour leur Ebike 26.2.

Si vous habitez en région Parisienne, je suis persuadé que vous croisez ce vélo au moins une fois par jour. Le succès du Ebike 26.2 ne doit rien au hasard car il est extrêment polyvalent pour un vélo de ville. Vous retrouverez un dérailleur ainsi que des freins à disques hydrauliques de qualité professionnelle signés Shimano, rien que ça !

Ancheer AN-EB001

ANCHEER est une société américaine qui a fait ses débuts en commercialisant des produits haut-de-gamme liés à l’univers du fitness. Avec le gain soudain en notoriété des VAE ces dernières années, ANCHEER à lancer sa propre marque de vélos électriques et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils font les choses bien.

Parmis les produits phares de ANCHEER, on retrouve le VTT électrique qui à su tirer son épingle du jeu parmi tous les vélos de montagnes électriques. Le cadre ainsi que les roues sont en aluminium permettant à ce vélo électrique d’être à la fois léger et résistant. La fourche avant est composée d’un alliage d’acier et de carbone ce qui vous garanti une importante résistance aux chocs et aux déformations. Idéal pour ceux qui souhaitent un vélo tout-terrain électrique, le VTT électrique de chez ANCHEER est une valeur sûre.

URBANBIKER Mini

On retourne encore un fois au pays des tapas et des ferias avec la marque URBANBIKER. Spécialisés dans les vélos à assistance électrique urbains, c’est pour leur modèle Mini que nous avons eu un véritable coup de cœur. Si vous passez la majeure partie de votre temps en zone urbaine et que vous cherchez un modèle de vélo pour vous accompagner dans votre vie de tous les jours, le modèle Mini de chez URBANBIKER est spécialement pensé pour vous.

Pour faire simple, ce vélo électrique pliant est la définition même de la praticité. Il est léger, rapide et son autonomie est impressionnante grâce à sa batterie Samsung. Il ne vous faudra pas plus de 3 minutes pour plier entièrement ce vélo afin de le transporter avec vous dans le bus ou dans le métro. La batterie amovible vous permettra de recharger votre vélo directement depuis votre bureau. Dernier petit détail, le vélo électrique Mini de chez URBANBIKER est équipé de pneus anti-crevaison, vous n’aurez donc plus aucune excuse valable pour arriver en retard à votre travail !

Sommaire

1 – Qu’est ce qu’un vélo à assistance électrique ?

2 – Comment fonctionne un vélo électrique ?

3 – Comment choisir son vélo électrique ?

4 – Pourquoi acheter un vélo électrique ?

5 – Les différents types de VAE

6 -Règlementation

7 – Combien coûte un vélo électrique ?

8 – Où acheter un vélo électrique ?

9 – Accessoires pour vélo à assistance électrique

Qu’est ce qu’un vélo à assistance électrique ?

Comme son nom l’indique, un vélo à assistance électrique est tout simplement un vélo équipé d’un moteur ainsi que d’un batterie permettant de compenser les efforts d’un cycliste. Attention, un VAE n’est absolument pas un scooter ou une mobylette, il ne vous suffira pas de tourner une poignée pour immédiatement mettre les gaz. Le moteur est là pour vous accompagner lors de votre effort, vos jambes continuent de pédaler et votre cardio sera toujours sollicité. 

Un vélo à assistance électrique est un excellent compromis pour tous les amoureux de cyclisme. Le mode “assistance” pouvant être désactivé sur la plupart des VAE, cela vous permet d’apprécier à la fois les sensations que peut procurer un vélo traditionnel mais également de profiter des avantages que peut proposer la technologie. Retrouvez les explications du champion Thomas Voeckler à propos des VAE dans la vidéo suivante :

Comment fonctionne un vélo électrique ?

Je vous rassure immédiatement, il n’est pas nécessaire d’avoir une formation d’ingénieur pour comprendre comme fonction un VAE. Le principe repose exclusivement sur la présence d’un moteur ainsi que d’une batterie permettant d’accompagner le cycliste dans ses efforts. En aucun cas le moteur fait office de moyen de propulsion, il suit seulement l’impulsion donnée par le cycliste et s’adapte en fonction du mode de réglage que vous avez choisi au préalable. 

Le réglage d’un vélo à assistance électrique se fait par le biai d’une console de commande située sur le guidon. Tout comme le contrôle des vitesses sur un dérailleur classique, vous pourrez choisir la quantité d’énergie délivrée par la batterie ce qui fera tourner votre moteur plus ou moins vite. Les réglages varient en fonction du VAE mais globalement le niveau 1 signifie une aide minime du moteur. Plus vous choisissez un réglage élevé plus vous solliciterez l’assistance électrique, plutôt logique non ?

Chaque constructeur de VAE possède ses propres brevets c’est pour cette raison que les modèles de vélo à assistance électrique sont tous différents les uns des autres. À titre d’exemple, le moteur d’un VAE peut être situé dans la roue avant ou arrière, dans le pédalier ou même incrusté directement dans le cadre. La batterie quant à elle est pour la plupart du temps disposée sous la selle vous permettant ainsi de la retirer facilement afin de pouvoir la recharger sans avoir à trimballer votre vélo tout entier avec vous.

Comment choisir son vélo électrique ?

Tout comme les voitures il existe de très nombreux modèle de VAE et il est parfois difficile de s’y retrouver pour un néophyte. Voici les principaux critères à prendre en compte lors de la sélection de votre futur vélo électrique.

Le type de vélo électrique

Avant toute chose il est primordial de savoir pourquoi vous souhaitez faire l’acquisition d’un vélo électrique.

Vous souhaitez un vélo à utiliser le weekend pour franchir des cols et partir en expédition ? Penchez-vous plutôt sur un vélo de route à assistance électrique.

Vous êtes un citadin et un vélo est pour vous un simple moyen de transport pratique et non-polluant qui vous permet de vous rendre d’un point A à un point B ? Les vélos électriques urbains ainsi que les vélos pliables électriques devraient alors répondre à vos attentes. 

Si vous êtes un passionné de sensations fortes et si les expéditions dans la nature sont pour vous une habitude, les VTT à assistance électrique vous permettrons d’assouvir toutes vos envies de liberté et de vitesse.

Vous vous devez de cerner vos besoins ainsi que vos envies, dès que ce sera chose faite, nous pourrons ensuite passer à la partie suivante.

La batterie

La première chose est de choisir la batterie en fonction de la chimie de votre batterie. Si autrefois les batteries au plomb était celles qui avaient le plus de succès, nous vous conseillons aujourd’hui de vous orienter plutôt vers des produits Li-ion ou Lithium-ion. En effet, leurs durées de vie sont considérablement supérieures à celles de leurs ancêtres et elles présentent également moins de risques pour notre environnement.

Il faut ensuite savoir qu’il y a deux grandes valeurs à connaître lorsqu’on parle de batterie :

  • La tension électrique, exprimée en Volts (V)
  • La charge électrique, exprimée en Ampère-heure (Ah)

Sans vous faire un cour barbant de physique, voici ce que vous devez simplement retenir sur ces valeurs. En multipliant ces deux valeurs, vous obtiendrez la capacité totale de votre batterie. Afin d’être parfaitement clair, vous pouvez voir cette valeur comme votre “réservoir d’essence”, c’est la puissance que vous avez à votre disposition pour faire fonctionner votre VAE.

Cas pratique concernant la batterie :
Prenons par exemple la batterie du Ebike 26.2 de chez MOMA BIKES qui est une Lithium-ion 36V 16Ah. Sa capacité maximale est donc de (36×16) 576 Watt-heure (Wh). Une fois cette valeur en tête il vous faudra la corréler avec celle du moteur.

Le moteur

Le moteur est, avec la batterie, ce qui va définir la puissance de votre vélo à assistance électrique. Nous avons vu un peu plus haut l’importance de la batterie et nous avons également vu qu’on pouvait la comparer à votre “réservoir d’essence”. Le moteur lui va utiliser ce “réservoir” et va établir la puissance effective de votre vélo électrique.

La plupart des moteurs disponibles actuellement sur le commerce ont une puissance qui se situe autour de 250W. Si vous le désirez vous pouvez bien évidemment choisir un produit avec une valeur supérieure à celle-ci mais il faudra faire attention parce qu’un VAE est considéré comme tel uniquement si sa vitesse maximale ne dépasse pas les 25 km/h. Nous vous reparlerons un peu plus tard de la partie règlementation et législation concernant les vélos à assistance électrique.

Cas pratique concernant le moteur :
Pour reprendre l’exemple du Eboke 26.2 de chez MOMA BIKES utilisé précédemment, sa batterie ayant une capacité de 576 Wh et la puissance de son moteur étant fixé à 250W vous pourrez utiliser l’assistance électrique de votre vélo à plein régime pendant (576/250) 2h et 20 minutes.

Le type d’assistance

Même si tous les vélo électrique fonctionnent sur le même principe, la mise en application, elle, est différente en fonction du modèle. Généralement on retrouve deux genres d’assistances.

L’assistance fixe

L’assistance fixe se fait de plus en plus rare sur vélos à assistance électrique mais elle se retrouve parfois sur les VAE les plus bas-de-gamme. Son principe est extrêmement simple et  il vous suffit d’un coup de pédale pour l’activer. Vous ne pouvez ni régler ni définir une valeur au préalable ce qui peut être perturbant lorsqu’on monte sur ce genre de vélo électrique pour la première fois. Les vélos électriques possédant une assistance fixe sont souvent sujets aux accélérations imprévues et sont souvent responsables d’à-coups involontaires.

L’assistance progressive

Bien souvent préférée à l’assistance fixe, l’assistance progressive est plus intuitive et permets bien plus de possibilité pour un VAE. Une fois de plus le principe est simple, vous pouvez régler la puissance dédiée à votre vélo grâce à la console de commande. Vous pouvez voir le niveau sélectionné sur l’afficheur (souvent situé sur la partie gauche de votre guidon) et en fonction du niveau choisi, l’assistance électrique sera plus ou moins prononcée. 

Sur les derniers modèles le niveau 1 corresponds dans la plupart des cas à une aide quasiment nulle. Tout commes les vitesses sur un vélo classique, définir le niveau d’assistance vous permettra d’économiser vos forces lorsque vous le souhaitez.

L’autonomie

Pour les plus soucieux et soucieuses d’entre vous, l’autonomie de votre vélo électrique va être LE critère le plus déterminant lors de l’achat d’un VAE. Cette valeur est également un véritable casse-tête pour les marques car il est difficile d’établir une valeur aussi précise. En effet, pour calculer l’autonomie d’un vélo électrique il vous faut prendre plusieurs paramètres en compte :

  • Les détails de votre environnement (inclinaison de la pente, intensité du vent, type de surface sur laquelle on se déplace
  • Les variables directement liées au cycliste (poids de l’utilisateur, charge éventuelle sur le vélo)
  • L’état global de votre vélo (état des pneus, poids du véhicule, qualité des composants)

L’autonomie d’un vélo évolue bien évidemment avec la somme que vous décidez d’investir dans votre nouveau moyen de transport. 

Note : La capacité d’une batterie est destinée à diminuer au fil du temps. Si vous souhaitez maintenir voir augmenter l’autonomie de votre vélo nous vous conseillons de lire la partie sur les batteries secondaires.

Le confort

Vous ne comptez plus les fois où vous avez eu mal dans le bas du dos ou au niveau des fesses après une longue session de vélo ? Si des souvenirs douloureux sont actuellement en train de refaire surface de votre mémoire, nous vous conseillons de prendre en compte le confort et l’ergonomie lors de l’achat de votre futur vélo à assistance électrique.

La douleur dans le bas du dos est dans la plupart des cas liée à un guidon ou à une selle mal réglée. Pensez donc à bien vous renseigner si ces parties seront modulables sur votre futur destrier.

Pour ce qui est de la douleur au niveau de l’arrière-train nous vous conseillons de choisir une selle plus adaptée à votre posture. Il existe globalement 3 types de selles :

  • Les selles sports
  • Les selles intermédiaires
  • Les selles de ville

Une fois que vous avez réussi à définir la forme de selle qui vous convient le mieux, il faudra vous intéresser à la composition de celle-ci. Une fois de plus, il existe 3 grandes catégories et il vous faudra faire un choix parmi :

  • Les selles en gel
  • Les selles à ressort
  • Les selles en élastomère

Nous ne pouvions pas terminer cette partie sur le confort d’un vélo à assistance électrique sans mentionner les suspensions et les amortisseurs. Ce sont eux qui contribueront à votre confort global une fois que vous vous déplacerez et ce sont également eux qui permettront à votre vélo d’avoir une bonne tenue de route. Il est préférable de choisir des produits réputés provenants de constructeurs reconnus.

Pourquoi acheter un vélo à assistance électrique ?

Les raisons qui peuvent vous pousser à acheter un vélo électrique sont multiples. Vous pouvez très bien avoir envie de faire de simples balades en vélo et ne pas être limité par vos propres performances physiques. En effet, qui n’a jamais rêvé de faire l’ascension d’un col réputé tout en profitant pleinement du paysage et sans ressentir le besoin de s’arrêter après chaque virage ? L’achat d’un vélo électrique est également un choix judicieux pour les personnes âgées qui ne se sentent plus avoir la force de monter sur un vélo classique.

L’achat d’un VAE est également une excellente façon de respecter l’environnement et qui sur le long terme, vous permettra de faire quelques économies dans votre budget “déplacement”. Effectivement, en fonction de votre batterie, une recharge complète ne vous coûtera que quelques centimes, ce qui est plutôt raisonnable pour généralement plus de 50km d’autonomie. De plus l’achat d’un vélo électrique peut être sujet à une aide de la part de votre région, nous vous invitons donc à vous renseigner sur les démarches à effectuer pour obtenir l’aide à l’achat d’un VAE dans cet article.

Dernier point et non des moindres, si vous habitez ou travaillez en ville, vous connaissez l’enfer des transports en commun et des heures de pointe. Avoir un vélo est un avantage indéniable et avoir un vélo avec une assistance électrique est encore mieux. De plus avec certains modèles spécialement adaptés à la conduite en ville comme les vélos électriques pliables ainsi que les vélos urbains électriques, vous serez en mesure de vous rendre à votre bureau et un rien de temps.

Les différents types de vélo à assistance électrique

Vous vous doutez bien que “vélo électrique” est un terme assez large quand on voit la multitude des produits disponibles sur le marché. On a rapidement fait de se perdre parmis les choix qui sont proposés et c’est totalement compréhensible. Nous avons donc mis à votre disposition des explications claires, concises et illustrées à propos des différentes catégories de vélos à assistance électrique.

VTT à assistance électrique (ou VTTAE)

Les VTTAE sont destinés aux sportifs et permettent de booster vos performances lors de vos balades ou de vos randonnées. Ils vous garantissent également plus de confort et de stabilité qu’un VTT classique. Ce genre de vélo est idéal pour les personnes qui aiment faire du VTT à plusieurs et dont le niveau n’est pas suffisant pour suivre le reste du groupe.

À titre personnel, c’est également le vélo que ma femme et mon fils utilisent lors de nos sorties en famille. Loin de moi l’idée de me lancer des fleurs quant à mon niveau en cyclisme mais les VTT à assistance électriques nous ont permis de donner une tout autre dimension à nos sorties dominicales.

👍 Pratique et amusant

👍 Confortable

👍 Conduite souple et stable

👎 Prix assez élevé

👎 Déconseillé aux débutants

Vélo électrique urbain

Le vélo électrique urbain est un vélo, qui comme son nom l’indique, est pensé principalement pour la ville. Il privilégie le confort et la praticité au-delà des performances. Bien souvent avoir un vélo en ville vous permettra de gagner du temps et de l’argent. Ces deux facteurs sont amplements suffisants afin de déclencher chez vous l’irrésistible envie de vous procurer un VAE et nous le comprenons parfaitement !

Un vélo électrique urbain vous permettra également d’aller faire vos courses et de ne pas vous inquiéter de la terrible montée qui vous attends sur le chemin du retour. Pour résumer, un vélo électrique urbain vous permettra d’éliminer de votre vocabulaire les termes “sueur” et “points de côtés”.

👍 Confortable et pratique

👍 Gain de temps inimaginable

👍 Excellente maniabilité

👎 Plus lourd qu’un vélo classique

👎 Possibilité de vol à ne pas négliger

👎 Pas recommandé sous la pluie

VTC électrique

À mi-chemin entre le vélo de ville et le vélo tout-terrain, le VTC électrique est un excellent compromis qui vous permettra d’arpenter n’importe quelle route ou sentier. VTC signifiant littéralement Vélo Tout-Chemin, vous ne serez pas limité et vous pourrez aussi bien aller faire vos courses en plein centre-ville que partir à l’aventure sur des routes plus sinueuses.

Un VTC électrique vous permet une polyvalence absolue dans vos déplacements et il vous permettra également d’adapter votre position sur la selle en fonction de vos besoins. Idéal sur les chemins de campagne, ce vélo électrique est le produit qu’il vous faut pour tous vos déplacements en zone rurale.

👍 Parfaitement polyvalent

👍 Léger et Confortable

👍 VAE idéal pour débuter

👎 Mis à part le prix, pas grand chose…

Vélo pliable électrique

Le vélo pliable électrique est la dernière catégorie que nous aimerions aborder dans cette partie sur les différents types de vélo à assistance électrique. Ce véhicule est clairement destiné aux personnes qui vivent en ville, qui prennent souvent les transports en commun et pour qui chaque m² de rentabilisé dans leur appartement est une véritable victoire.

Le principal avantage de ce VAE est bien évidemment le fait de pouvoir le plier en quelques minutes seulement et de pouvoir le transporter à bout de bras. Si vous habitez en région parisienne, le fameux combo TER + Metro se transformera en TER + Vélo, ce qui pour le coup est bien plus agréable vous en conviendrez. De plus, une fois plié, vous pourrez emporter votre vélo où que vous alliez ce qui limite les chances de se le faire malencontreusement voler.

👍 Idéal en ville

👍 Facile à ranger et à transporter

👍 Prix accessible

👎 L’allure générale de l’objet…

Speed Bike Électrique

Je me devais de terminer cette partie sur les différents vélos électriques en vous parlant brièvement des Speed Bikes. Comme leur nom le laisse penser, ces vélos sont avant tout pensés pour la performance. Leur moteur n’est pas bridé à 250W et avoisinent plutôt les 500W. Bien que ces vélos ne rentrent pas vraiment dans la catégorie “mobilité-urbaine” il me semblait tout de même important de mentionner leur existence.

Un Speed Bike c’est quoi ? C’est tout simplement un vélo à assistance électrique mais qui à bien pris sa dose d’EPO. Sa vitesse peut dépasser les 50 km/h et utilisé en montée, c’est une véritable sensation de liberté qui s’offre à vous. Ces vélos sont surtout utilisés par les professionnels lorsqu’ils souhaitent avoir un entraînement plus tranquille qu’à l’accoutumée. Attention tout de même, si vous optez pour ce genre de vélo électrique, les réglementations qui s’appliquent ne sont pas les mêmes que celles d’un VAE. Nous vous invitons à lire la partie destinée à la réglementation des vélos à assistance électrique afin d’en savoir un peu plus.

👍 Performances digne d’un petit scooter

👍 Idéal pour les cyclistes professionnels

👎 Le prix (plusieurs milliers d’€)

👎 La réglementation stricte

Quelles sont les réglementations liées aux vélos électriques ?

Tout comme les NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels), les VAE sont soumis à des règles et à des lois qui permettent d’encadrer ces nouveaux moyens de transport. Il peut être compliqué de décortiquer un texte de lois dans son intégralité c’est pourquoi nous vous avons résumé absolument tout ce qu’il y a à savoir concernant la législation mise en place autour des vélos à assistance électrique.

Première chose à savoir, le moteur de votre vélo électrique ne doit pas excéder les 250W et sa vitesse doit être limitée à 25km/h. Faîtes donc attention si vous avez envie d’installer un moteur plus performant, dès lors que vous dépassez cette valeur votre vélo sera considéré comme un cyclomoteur et les lois concernant les VAE ne s’appliqueront plus à votre engin. Il vous faudra alors prendre en compte les réglementations concernant l’utilisation d’un cyclomoteur.

Ensuite, le déclenchement de l’assistance électrique doit se faire uniquement lorsque l’utilisateur est en train de pédaler. Il ne doit pas être enclenché en tournant une poignée ou en appuyant sur un dispositif quelconque. Cette assistance doit se couper automatiquement lorsque la vitesse du véhicule atteint les 25km/h.

Mis à part ces détails techniques, la réglementation autour des VAE est identique à celle des vélos classiques. Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans mais recommandé pour les adolescents et les adultes. Lorsque la visibilité est réduite il est obligatoire de s’équiper d’un équipement réfléchissant.

Vous n’avez pas non plus besoin de posséder une assurance ou de passer par les démarches d’immatriculation pour pouvoir utiliser votre VAE (contrairement aux Speed Bikes qui doivent être obligatoirement immatriculés et déclarés auprès de votre assureur).

Dernier détail, si l’envie vous prends de débrider votre vélo à assistance électrique et conformément à l’article L317-1, vous risquez une amende de 30.000 € ainsi qu’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 1 an. Pas vraiment rentable pour quelques km/h en plus non ?

Combien coûte un vélo électrique ?

Un vélo à assistance électrique, ça fait rêver. Lorsque c’est le moment de passer à la caisse, le rêve se transforme vite en cauchemar. Cependant il convient plutôt de considérer l’achat d’un vélo électrique comme un investissement. Vous gagnerez du temps dans votre vie de tous les jours, vous ferez des économies en prenant moins souvent les transports en commun et par dessus tout, c’est bien moins cher et polluant qu’un scooter classique. 

La gamme de prix est assez variable en fonction de la catégorie de VAE qui vous intéresse. Si vous souhaitez acheter un vélo urbain électrique ou un vélo électrique pliable comptez plutôt entre 800 et 1.500 € pour les véhicules les plus performants.

Si votre choix se porte plutôt sur un VTTAE (Vélo Tout-Terrain à Assistance Électrique) ou sur un VTC (Vélo Tout-Chemin) électrique vous pourrez trouver des produits d’entrée de gamme avoisinant les 800 € et il vous faudra débourser dans les environs des 2.000 € afin de vous procurer un excellent modèle. À noter que certains VTTAE hautes-performances sont disponibles aux alentours des 5.500 €, comme quoi, il y en a absolument pour toutes les bourses.

Pour les plus fortunés et les plus passionnés d’entre vous et si les Speed Bikes vous font de l’œil, sachez qu’il vous faudra débourser entre 3.000 et 10.000 € pour pouvoir avoir le privilège de chevaucher un tel véhicule.

Où acheter son vélo électrique ?

Si comme près de 400.000 Français vous souhaitez faire l’acquisition d’un VAE, deux solutions s’offrent à vous.

Tout d’abord vous pouvez vous rendre dans un magasin spécialisé autour du cyclisme. Les vendeurs vous seront d’une aide précieuse et seront parfaitement aptes à vous orienter dans votre choix. De plus ils pourront vous apporter des conseils ainsi qu’une assistance personnalisée en cas de problème avec votre nouveau vélo. Les prix seront légèrement supérieurs à ceux proposés par le constructeur directement (entre 20 et 30% en moyenne) mais cela vous assure un tranquillité d’esprit car vous saurez vers qui vous tourner si vous avez un soucis quelconque. Dernier avantage, et non des moindres, en vous rendant sur place avec vos papiers d’identité ainsi qu’avec une caution définie au préalable, vous pourrez essayer votre futur vélo à assistance électrique.

La seconde option est l’achat de votre VAE directement sur internet. Vous pouvez trouver le vélo à assistance électrique qui vous interesse le plus directement sur le site d’un constructeur ou bien sur les plateforme de vente reconnue comme Amazon. Commander sur internet vous garantit généralement un prix plus avantageux ainsi qu’une livraison directement à votre domicile. Cependant et étant donné que vous êtes livrés à vous même sur la toile, il vous faudra faire vos recherches vous-même et vous renseigner sur le modèle qui vous intéresse.

Quels accessoires sont disponibles pour les vélos électriques ?

Avec l’augmentation en flèche du nombre de VAE vendus chaque année en France, il était absolument évident que les équipementiers du monde entier allaient eux-aussi inonder le marché de leurs produits. Parfois essentiels et souvent optionnels, nous vous avons rassemblé les meilleurs accessoires pour vélo à assistance électrique.

Les batteries secondaires

À l’image d’une batterie externe pour smartphone, les batteries secondaires pour VAE peuvent littéralement vous sauver la vie. Il faut savoir que le prix d’un batterie n’est souvent pas donné et c’est souvent ce qui justifie le prix parfois exorbitant d’un vélo à assistance électrique. Comptez environ 400 € pour vous procurer une batterie externe de très bonne qualité. 

Les accessoires liés au transport

Vous souhaitez faire vos courses avec votre vélo mais votre modèle ne dispose pas de porte bagage ? Vous avez prévu des vacances au camping et vous souhaitez fixer une remorque de transport sur votre vélo électrique ? Pas de problème ! Une multitude d’options sont à votre disposition afin de vous permettre d’améliorer les capacités de transport de votre VAE. Faites tout de même attention à ne pas dépasser la limite de poids une fois tous ces équipements installés.

Les accessoires liés à la sécurité de votre VAE

Si vous habitez dans une grande ville, vous savez malheureusement que les vols de vélo ne sont pas rares. Alors oui, nous sommes conscient que peu importe l’antivol, un voleur ou une voleuse déterminé(e) dérobera quoiqu’il arrive votre vélo. Cependant attacher votre véhicule avec un antivol de qualité pourra démotiver ce malfrat et augmenter l’espérance de vie de votre vélo électrique.

Les accessoires liés à votre propre sécurité

Les VAE étant soumis aux mêmes règles qu’un vélo classique, il convient de porter un équipement adapté lorsque vous souhaitez l’utiliser. Le port d’un casque vous permettra d’éviter le pire en cas de collision et un équipement rétroréfléchissant vous assurera d’être visible par les autres usagers. Si vous appréciez les balades nocturnes nous vous conseillons également d’opter pour un éclairage performant si celui présent sur votre vélo électrique de base laisse à désirer.

Les différentes pièces détachées

La chose que je trouve remarquable sur les vélo (électriques ou pas d’ailleurs) c’est le fait que vous puissiez absolument tout modifier afin d’obtenir le véhicule de vos rêves. Alors même s’il est interdit de modifier le moteur d’un vélo à assistance électrique afin d’en améliorer ses performances, vous pouvez très bien modifier les parties plus “classiques” de votre vélo.

Changez les pédales, équipez une selle plus adaptée à votre morphologie ou installez des poignées plus ergonomiques. Il ne tient qu’à vous de faire de votre nouveau VAE un véhicule d’exception !